Trek de 2 jours – Lacs de Vens et lacs de Morgon

Prèsentation

  • Communes: Saint-Dalmas-le-Selvage,
    Saint-Étienne-de-Tinée
  • Départ/Arrivée: Le Pra (1 700m b.32)
  • Point haut: 2 714 m (Pas de Morgon)
  • Dénivelé: +/- 1350 m
  • Distance: 23 km
  • Temps: 2 jours
  • Type: Sentier et hors sentier
  • Difficulté: Sportive
Télécharger

Ce trek de deux jours se situe dans le Parc national du Mercantour et plus précisément dans une de mes vallée préférées du Parc: la vallée de la Tinée. L'année passée j'avais déjà fait une randonnée en une journée au lacs de Vens et j'ai des très beaux souvenirs des paysages et de la faune rencontrée. J'ai décidé donc d'y retourner en visitant des endroits que je ne connaissais pas, comme les lacs de Morgon et le vallon Salso Moreno.

Si vous étés à la recherche d'une randonnée itinérante sur deux jours avec des lacs, des points de vues, des paysages aux aspects pastoraux et la commodité d'un refuge, c'est vraiment le trek idéal. Mais si, en plus, vous voulez dormir en tente, le parcours offre plusieurs endroits possibles pour le bivouac à côté des lacs de Vens. C'est d'ailleurs ce que nous avons fait, parce que nous cherchions plus d'aventure par apport au refuge: la possibilité de cuisiner et manger le soir en autonomie et la possibilité d'admirer le ciel nocturne avec la Voie lactée et les Perséides (les étoiles filantes qui sont présentes toujours en cette période le mois d'août).

Ce trek se prête à être parcouru dans les deux sens de marche, mais nous avons préféré traverser les lacs Morgons et le vallon Salso Moreno le deuxième jour en descendant par le pas de Morgon. Ce choix permets de decouvrir les lacs et le vallon Salso Moreno par le haut et de profiter aussi de la lumière et des couleurs de l'après-midi dans ce secteur. Je conseille notre sens de marche, mais vous pouvez adapter le parcours à vos envies et besoins.

Dans cet article du blog je vais vous présenter les deux étapes du trek avec les photos. J'espère de pouvoir vous inspirer et vous donner des idées si vous voulez partir pour un pause au milieu de la nature autour des lacs de Vens.

Rappelez-vous toujours de respecter ces lieux magnifiques mais aussi fragiles, de penser à ne rien getter par terre et d'amener toujours avec vous vos poubelles.


Jour 1 - Les lacs de Vens

  • Communes: Saint-Dalmas-le-SelvageSaint-Étienne-de-Tinée
  • Départ: Le Pra (1 700m b.32)
  • Arrivèe: Lacs de Vens
  • Point haut: 2 422m
  • Point bas: 1 700 m
  • Dénivelé positif: + 891 m
  • Dénivelé négatif: - 197 m
  • Distance: 10 km
  • Temps: 5h
  • Type: Sentier
  • Difficulté: Sportive
Télécharger

La montée aux lacs de Vens

Le départ se fait depuis le hameau du Pra (1700 m, balise n°32) après avoir passé le village de Saint-Etienne-de-Tinée en direction de St Dalmas le Selvage. Avec moi dans cette randonnée itinérante il y a Christelle et Michelle. Nous commençons la randonnée le matin vers 11h... c'est un peu tard, mais on se dit qu'il y a du temps pour arriver aux lacs de Vens et donc il n'y a pas besoin de partir trop tôt non plus.
Au bout de vingt minutes je m'aperçois que j'ai oublié dans la voiture le repas lyophilisé que j'avais amené pour Christelle ... quoi faire? Les filles disent qu'on peut faire sans, mais je décide d'aller quand même à le récupérer. Je pars en mode trail... descente... montée... et voilà, bien fatigué je rejoins les filles et nous continuons la randonnée. La montée se fait ensuite à travers une zone boisée qui nous protège du soleil en la rendant plus agréable.
Après une heure nous arrivons au plateau de Morgon où l'année passée j'avais fait des belles rencontres avec les chamois. Cette fois nous voyons plus loin un seul chamois qui mange et qui semble curieux de nous voir. Nous continuons jusqu'à arriver à la maison forestière de Tortisse où nous faisons finalement la pause déjeuner. C'est l'endroit idéal pour s'arrêter et contempler le magnifique panorama sur les aiguilles de Tortisse.

Maison forestière de Tortisse
La maison forestière de Tortisse avec loin les aiguilles de Tortisse

Si on regarde les roches à côté des aiguilles de Tortisse on peut voir qu'elles se plissent et on peut aussi remarquer la présence des roches stratifiées de couleur claire qui contrastent nettement avec des roches sombres. C'est avec ce genre de paysage qu'on aimerait bien avoir un géologue dans le groupe pour nous expliquer toute l'histoire de formation de ces roches. Je me souviens quand même d'avoir lu que ces roches sont le résultat d'un épisode de déformation compressif, avec une même direction de raccourcissement, qui est marqué par le pli couché. Les roches jaunes sont de calcaires et des dolomies qui sont plus facilement dissous par les eaux superficielles et qui donnent aussi cet aspect caractéristique des ruines.

Trek - Lacs de Vens
Sentier vers la balise n°23

Après la pause déjeuner nous continuons vers les lacs de Vens. À la balise n°34 qui est à quelques mètres de nous, il faut tourner à droite où le sentier monte encore pour environ 200 mètres de dénivelé. Le sentier suive donc la courbe de niveau, à la même altitude, avant d'arriver à la balise n°23.

Arrivés à la balise n°23, pour voir les lacs qui sont en bas de la vallée, il y a le choix de continuer sur le sentier pour descendre à la balise n°22 et traverser ensuite le pas de Pêcheurs, ou alors, couper par le haut avec une petite partie hors sentier. Nous décidons de passer par le haut pour profiter tout de suite de la vue sur lac principal et le refuge de Vens. Ce choix il nous permet aussi de commencer par le haut le repérage des endroits où on pourrait placer la tente le soir.

Trek - Lacs de Vens
Lacs de Vens - Le lac principal et le refuge

Nous descendons pour arriver au deuxième lac, qui est aussi le deuxième en grandeur parmi les lacs de Vens.

Trek - Lacs de Vens
Lacs de Vens - Deuxième lac

Nous continuons à descendre et nous arrivons au troisième petit lac. On peut remarquer que chaque lac alimente celui directement plus en bas avec des ruisseaux et des petites cascades d'eau.

Trek - Lacs de Vens
Lacs de Vens - Troisième lac

Mais c'est entre le troisième et le quatrième lac qu'on peut voir la plus belle cascade avec le sentier qui passe juste à côté et permet d'avoir un joli point de vue.

Trek - Lacs de Vens
Lacs de Vens - Cascade et quatrième lac

Près du cinquième lac il y a une belle pelouse qui nous invite à prendre une pause. Nous en profitons pour mettre les pieds dans l'eau et nous rafraichir un peu.

Trek - Lacs de Vens
Lacs de Vens - Quatrième lac

Pendant que les filles se reposent, je décide de continuer sur le sentier pour voir ce qu'il y a après. Je passe donc la balise n°26 et je rejoins le dernier petit lac avant de rebrousser chemin.
Finalement j'ai vu toutes les lacs de Vens et je peux vous dire qu'ils sont vraiment beaux. C'est un super endroit pour passer une journée au milieu de la nature: les lacs, ces petits ruisseaux et cascades... c'est merveilleux.

Trek - Lacs de Vens

Après la pause, il est déjà tard et du coup nous décidons de commencer à remonter en direction du refuge pour trouver l'endroit où placer les tentes et bivouaquer la nuit.

Le bivouac en tente

Entre le lac principal et le deuxième lac il y a différents endroits qui nous semblent bien pour passer la nuit. Comme toujours, le choix de l'emplacement n'est ni immédiat ni facile... Nous en trouvons un qui pourrait aller, mais moi je ne suis pas sûr car il me semble trop exposé au vent. Je fais un tour à coté... et je trouve un endroit qui me semble meilleur. Il me reste à convaincre les filles qui sont restées au premier endroit et qui n'ont pas l'air de vouloir bouger. J'essaie de leur "vendre" mon emplacement avec des arguments qui me semblent bien: plus loin du sentier, moins exposé au vent, des pierres plates autour qui pourront être utiles la nuit pour regarder les étoiles (car elles isolent mieux l'humidité du sol) et des petits arbres pour se cacher lors de la pause toilette... 😉 C'est vendu, on bouge vers le nouveau emplacement!
Pour monter les tentes nous attendons encore quelques minutes jusqu'à 19h comme par la réglementation du Parc national du Mercantour, et une fois tout monté, nous décidons que c'est le moment d'aller jusqu'au refuge pour remplir nos gourdes d'eau et faire un petit apéro avant de dîner.

Revenus aux tentes je commence à faire bouillir l'eau avec le réchaud. Nous avons des pâtes lyophilisées qui faut juste réhydrater avec de l'eau bouillante. Ces repas, qu'on peut trouver un peu partout dans les magasins de sport outdoor, sont pratiques car on limite le poids à amener lors d'un bivouac et pour la simplicité de préparation vu que c'est suffisant d'avoir de l'eau chaude. Malheureusement mes pâtes à la bolognaise ressemblent plus à une soupe qu'à des vraies pâtes, probablement j'ai mis un peu trop d'eau... ou alors c'est juste mon coté italien qui n'accepte pas des pâtes comme ça. En tout cas la prochaine fois ça sera couscous (que j'avais déjà testé).
Il fait déjà nuit, nous terminons le dîner avec la lumière des lampes frontales avant de ranger et nous préparer enfin pour l'observation du ciel nocturne.

Trek - lacs de Vens
Lacs de Vens - bivouac en tente

Avec les yeux au ciel, voilà les premières étoiles filantes qui passent au-dessus. C'est la compétition à qui en vois plus... et à chaque passage... "tu as vu?", "elle était énorme", "cella là c'était joli mais un peu petite"...  Sous un ciel pareil on se sent tout petits et on reste émerveillés comme des enfants. La Voie lactée deviens aussi de plus en plus visible, mais le ciel n'est pas complètement noir sur les côtés. Probablement des villes loin en Italie (Cuneo?) et en France contribuent à cette pollution lumineuse... c'est quand même un peu dommage que dans un endroit pareil à 2300 mètres d'altitude le ciel ne soit pas complètement noir. Il nous rappelle que l'empreinte de l'homme sur la planète est partout...

Il est très tard et il commence à faire un peu froid, nous rentrons dans nos tentes pour gagner quelques heures de sommeil avant la deuxième étape qui nous attend le lendemain.


Jour 2 - Le lacs de Morgon et le vallon Salso Moreno

  • Communes: Saint-Dalmas-le-SelvageSaint-Étienne-de-Tinée
  • Départ: Lacs de Vens
  • Arrivèe: Le Pra
  • Point haut: 2 714 m (Pas de Morgon)
  • Point bas: 1 700 m
  • Dénivelé positif: + 450 m
  • Dénivelé négatif: - 1100 m
  • Distance: 12.5 km
  • Temps: 5h
  • Type: Sentier
  • Difficulté: Sportive
Télécharger

Le réveil le matin et le départ (en modalité plus que tranquilou)

Un peu avant 7h du matin, pendant que les filles dorment encore, je sors de la tente. Quand je dors en tente j'aime me réveiller toujours avant les autres, j'aime me balader et observer comme tout est calme, silencieux. J'aime voir les premiers rayons de soleil qui illuminent d'abord les sommets des montagnes, et petit á petit descendent sur les vallées à nous rappeler qu'un nouveau jour est arrivé, qu'il faut bouger et partir pour des nouvelles découvertes et des nouvelles aventures.

Trek - Lacs de Vens
Vue sur le refuge de Vens le matin

L'humidité de la nuit est encore bien visible sur les tentes et j'hésite á réveiller tout le monde, car je sais que c'est mieux attendre que le soleil arrive sur nos tentes pour qu'elles puissent sécher un peu avant de les démonter et les ranger dans nos sacs. En attendant que les filles se réveillent, je décide donc de partir seul vers le refuge pour boire quelque chose de chaud.

Pendant le trajet je passe à côté des ânes qui sont sur la pelouse en bas du refuge. Ils me regardent, ils s'approchent et ils se laissent caresser. C'est un moment très sympa.

Trek - Lacs de Vens
Les ânes en bas du refuge

J'arrive au refuge, où il y a déjà du mouvement et des gens qui se préparent pour partir en randonnée, et je commande un café chaud accompagné d'un grand classique des refuges: la tarte aux myrtilles. Il me fait vraiment du bien boire quelque chose de chaud: je sens un peu de chaleur qui passe dans ma bouche et, après, dans mon corps en effaçant la sensation de froid que j'avais depuis le réveil. Avec la tarte aux myrtilles en plus, je me sens prêt pour bien commencer la journée.
Je rentre à notre emplacement et finalement le soleil est arrivé sur les tentes, Michelle s'est réveillée, Christelle aussi quelques minutes plus tard.
Trek - Lacs de Vens

Nous sommes prêts pour démonter les tentes, ranger, faire les sacs et repartir en direction du Pas de Morgon, mais justement les filles réclament une pause obligatoire au refuge avec du café avant de marcher. J'en profite aussi pour prendre un deuxième café et une deuxième tarte aux myrtilles :D.

C'est déjà 11h du matin quand finalement nous partons du refuge... oui c'est tard et nous sommes vraiment les derniers randonneurs á partir, mais nous avons du temps pour faire la deuxième étape. On est bien, on profite et on se laisse guider par ce que nous avons envie de faire, sans stress. C'est l'esprit de ce trek d'ailleurs. Pourquoi partir en montagne si après on court contre la montre pour atteindre la destination? D'ailleurs le matin à 8h, au refuge, j'avais croisé 3 traileurs qui venait d'arriver... les yeux sur la montre, un café vit fait et ils repartaient vers le refuge de Rabouns pour après atteindre qui sait quelle destination encore. La pratique du trail, elle, ne fait pas partie de mes envies pour l'instant et ce que je recherche de la montagne ce n'est pas vraiment un terrain où courir ou faire mes records sportifs. Mais qui sait un jour peut-être je changerai d'avis...

Vers le pas de Morgon

Depuis le refuge le sentier monte en lacets vers le collet de Tortisse (balise n°35a) et il nous offre une magnifique vue sur les lacs de Vens.

Trek - Lacs de Vens
Vue sur le refuge et les lacs de Vens

Je passe le fameux arche de Tortisse, pris d'assaut par un groupe d'italiens qui sont en train de prendre des photos dans toutes les côtés. Quelqu'un est monté aussi sur l'arche, comme on voit souvent à cet endroit. On dit qu'un jour probablement l'arche tombera... j'espère qu'il n'arrivera pas avec quelqu'un dessus. Mon choix en tout cas est vite fait: je préfère rester en bas pour l'admirer sans faire l'acrobate.

Je continue jusqu'au collet de Tortisse où Michelle, qui était allée très vite, nous attends, pendant que Christelle au contraire est encore derrière. En attendant il y a la possibilité de monter aux aiguilles de Tortisse (2672 m) et Michelle à l'air bien motivé pour y aller, je lui propose donc de laisser son sac en bas car moi j'ai un peu la flemme de le refaire (je l'avais fait l'année passée).

Trek - Lacs de Vens
La montée aux aiguilles de Tortisse

Ce que j'avais pensé être une gagne de temps en attendant Christelle se révèle au contraire ne l'être pas du tout quand Christelle, qui est finalement arrivée, me dit qu'elle veut monter aussi... Je me mets donc peinard allongé sur la pelouse à attendre que les filles reviennent.

Une fois à nouveau tous ensemble, nous continuons en direction du col du Fer (2584 m, balise n°35) qui marque la frontière entre l'Italie et la France. Un randonneur, qui est arrêté au col, nous dit en tons un peu alarmants que le passage sur les crêtes vers le pas de Morgon est très exposé aux vents et il fait vraiment très froids... je le regarde... lui il est en short et t-shirt... je ne sais pas s'il a vu que moi, par contre, j'ai le pantalon long, une t-shirt et une polaire déjà sur moi. En tout cas je l'écoute et je décide de mettre aussi la veste coupe-vent... chose que je regrette après 10 minutes car j'ai vraiment trop chaud. Je l'enlève...

Pendant la montée nous croisons un groupe de randonneurs qui descendent du pas de Morgon... je regarde bien et je vois un randonneur qui me semble Gérard. On ne se connaît pas vraiment, mais on a échangé des messages en Facebook où il a créé un groupe sur la randonnée ("Randonnée dans le 06-73") où tout le monde partage ses photos et ses sorties. Je le reconnais parce que il me semble habillé comme sur certaines photos que j'avais vu. Je m'arrête et je lui dis: "vous êtes Gerard du groupe Facebook?". Et oui, c'est Gérard!... Je me présente et on échange un peu, quelle surprise... comme quoi les réseaux sociaux finalement donnent aussi la possibilité de connaître des gens qu'on n’aurait pas connu sinon. Quelle coïncidence, ça me fait plaisir.

Nous continus et nous arrivons finalement au pas de Morgon (2714m) qui marque la fin de la montée et le début de la descente pour cette deuxième étape de notre trek.

rek - Lacs de Vens et Lacs de Morgon
Vue depuis le pas de Morgon vers les lacs de Morgon

 

Les lacs de Morgon et le vallon Salso Moreno

À partir du pas de Morgon la descente est en grande partie hors sentier. Trek - lac de Vens et lacs de MorgonSur la carte IGN en fait n'est marqué aucun sentier de randonnée classique GR ou PR, mais seulement une trace bleue (voir l'image à coté) qui indique un itinéraire de ski de randonnée. On peut suivre cette trace à l'aide des morceaux de sentier quand ils sont présents sur le terrain ou à l'aide des cairns. Si vous avez peur de perdre la direction utilisez un GPS pour vous replacer sur la trace bleue indiqué sur la carte IGN. De toute façons il n'y a pas vraiment de difficulté, il faut descendre jusqu'au premier lac de Morgon et continuer à droite pour entrer dans le vallon de la Cabane et ensuite le vallon Salso Moreno. Si par contre vous voulez descendre jusqu'au dernier lac de Morgon, il y a un autre passage toujours sur la droite juste un peu plus raide qui amène aussi au vallon de la Cabane.

Après environ 200 mètres de descente il y a un joli point de vue sur tous les lacs de Morgon. Les nouages font filtrer quelques rayons de soleil qui illumine les lacs supérieurs et le paysage est magnifique.

Trek - lacs de Vens et lacs de Morgon
Les lacs de Morgon

rek - Lacs de Vens et Lacs de Morgon
Le rocher en équilibre

Nous décidons de continuer jusqu'au premièr lac pour faire la pause déjeuner. En descendant nous passons devant une roche qui semble être juste posée en équilibre sur les autres roches.

Il faut continuer et descendre en bas du rocher en équilibre... il semble vraiment devoir tomber dans un moment à l'autre. Je me dépêche à faire la descente on sait jamais ;). Nous arrivons au lac où nous faisons une belle pause pour déjeuner et pour un peu de relax. Tout le monde à la même envie avant de manger: mettre les pieds dans l'eau. L'effet miroir de l'eau du lac avec les nouages est merveilleux. Quel superbe paysage pour une pause déjeuner!

Trek - lac de Vens et lacs de Morgon
Effet miroir sur le lac de Morgon

Après cette belle pause nous reprenons á marcher dans le vallon de la cabane.

Trek - lac de Vens et lacs de Morgon
Le vallon de la Cabane

Ce vallon est très joli. Il y a un ruisseau sur la gauche avec un petit lac dans la partie basse du vallon, il y a des marmottes et nous voyons aussi des champignons très particulières qui semblent des grosses balles de golf (environ 15-20 cm). Il s'agit de la "Vesse-de-loup ciselée" (Lycoperdon utriforme), apparemment un champignon comestible.

Trek - lac de Vens et lacs de Morgon
Vesse-de-loup ciselée (Lycoperdon utriforme)

Plus en bas, le vallon s'ouvre et il nous permet de voir un paysage époustouflant devant nous: un très gros replat avec différentes tonalités de vert et jaune. Derrière on voit le vallon de Salso Moreno, qui pars en direction Nord-Est, et les montagnes imposantes avec des tonalités de gris qui contrastent avec toutes les tonalitès de ces pelouses rases. C'est juste sublime.

Trek - lac de Vens et lacs de Morgon
Vue sur le vallon Salso Moreno

Trek - lac de Vens et lacs de Morgon
Vallon Salso Moreno

Nous traversons le replat, les marmottes sont partout et il y a aussi un grand nombre d'oiseaux. Je marche et je suis effrayé par la beauté de ce paysage aux fortes contrastes, avec ces bandes de couleurs différents, et je n'ai plus l'impression d'être dans le Mercantour... il me semble d'être dans une steppe en Mongolie.

Trek - lacs de Vens et lacs de Morgon
Le Salso Moreno

Il faut ensuite passer le torrent Salso Moreno qui donne le nomme au vallon. Sur le lit du torrent il y a plein de fleurs et je remarque aussi du sable noir très particulière.

Passés sur l'autre côté du torrent nous rejoignons la balise n° 37 du GR 5 et GR 56.  Peu après je m'arrête pour prendre une dernière photo du magnifique vallon Salso Moreno.

Trek - lacs de Vens et lacs de Morgon
Vue du vallon Salso Moreno

Le sentier arrive enfin au pas de la Croix Blanche qui marque le début de la dernière descente dans le vallon qui amène au parking du Pra.

Trek - lacs de Vens et lacs de Morgon
Dernière vallon vers le Pra

Le sentier traverse, plus en bas, le ravin Salso Moreno et passe sur le côté droit où il y a les arbres. Nous continuons la descente jusqu'à rejoindre la route et enfin la voiture.

C'est la fin de ce trek sublime de deux jours dans le Mercantour. C'est toujours difficile d'expliquer en mots ce qu'on vit pendant ce genre de randonnée itinérante. C'est une vraie pause au milieu de la nature qui nous recharge complètement d'énergie positive, on revient avec des paysages époustouflants plein les yeux  et de  souvenirs des beaux moments partagés ensemble. Le regard déjà en avant... à la prochaine randonnée, pour des nouvelles aventures.